Spiritual Ask

J’ai découvert cette série de question sur le blog de Lyra et vu que je l’ai trouvé forte sympathique (faut-il dire qu’elle y répond super bien aussi !), je me suis dis que j’allais m’y essayer.

Let’s goo !


Brume : Sans utiliser d’étiquette, décrit ton cheminement spirituel.

À chaud comme ça, un bon gros manque de confiance en soi et du tâtonnement. C’est encore récent où je sais dans quelle direction avancer. Puis je ne suis pas à l’abri de changer de direction en cours de route…
Le nombre de fois où en lisant-écoutant des témoignages, les personnes expliquaient ressentir l’énergie de la terre, les plantes, les pierres etc. Pour être honnête, au début j’étais là “Whaaat ? Attends… mais je suis à côté de mes pompes si je ne ressens rien. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi” ?

Les doutes ont commencés… puis petit à petit, c’est venu. J’ai compris comment MOI je ressentais les choses, j’ai appris à écouter mon intuition. C’est quelque chose qui n’est pas vraiment compatible avec notre société où l’on nous dicte quoi faire, quand et comment.
Et depuis, j’y vais à taton sans trop me préoccuper des autres. C’est parfois difficile de ne pas se comparer aux autres… je veux toujours faire “parfaitement juste” et je regarde ailleurs. J’en oublie qui je suis et de m’écouter.

J’apprends tous les jours et c’est une chose merveilleuse. Lorsque je serai une petite vieille avec des chats partout, j’espère apprendre encore et encore…

Cristal : Aimes-tu travailler avec des pierres, des cristaux, des gemmes et/ou des métaux ?

J’apprends petit à petit à travailler avec les pierres. En premier lieu, leurs beautés m’a interpellé avec le genre de réflexion tellement gnangnan mais vraie “la nature fait de choses merveilleuses”.
J’ai ressenti ces énergies pour la première fois avec un oeil de tigre. J’étais dans une situation délicate et il m’a protégé. Depuis, je les collectionne avec plaisir et je les intègre dans ma pratique de tous les jours. Ce sont devenues de véritables amies.

Soleil : Travailles-tu avec les planètes ou des entités cosmiques ?

Honnêtement non, cela m’attire actuellement pas hormis la lune et le soleil.

Épines : T’engages-tu parfois dans des mauvais sorts ou des malédictions ? Si oui, dans quelles circonstances, si non, pourquoi pas ?

Faire volontairement du mal à autrui sans raison, cela ne fait pas parti de mon tempérament et mon caractère.
Après, mon premier sort qui fût particulièrement efficace était un retour d’énergies négatives à son envoyeur. J’ai d’abord purifié ce qui m’entourait, “ma vie” pensant que cela cesserait et finalement non. Au bout d’un moment y’en a marre, alors je renvoie à l’envoyeur ce qu’il me fait subir. Simple retour des choses.

Acier : Transportes-tu des armes astrales ? Si oui, quelles sont-elles ?

Pas du tout, je ne sais même pas de quoi il s’agit !

Etoiles : Quel est ton avis sur le destin et la destinée ?

J’imagine assez bien notre vie-notre destin comme une énorme toile d’araignée. Nous commençons à un bout de la toile et nous avançons en prenant les chemins que l’on choisit. Parfois, nous tombons sur des intersections nécessaires, que l’on ne peut changer. Ce sont des événements majeurs que notre Destin nous réserve, qu’il soit positif ou négatif. Cela nous permet d’avancer.

La magie peut nous permettre de choisir quel chemin prendre, nous aiguiller, appréhender au mieux ces étapes importantes mais en aucun cas éviter ces intersections nécessaires.

Ombres : Quel est le « côté sombre » de ta pratique ?

J’en ai un, forcément. Mais là… je ne vois pas.

Ténèbres : Médites-tu ? Quel genre de méditation, et pourquoi ?

Bien que ces temps cela ne soit quasiment pas le cas, oui. Elles ont pour but premier de me détendre et de me reconnecter à mon “moi intérieur”. Et comme je l’expliquais dans mon dernier article, cela me permet d’avoir cet état de “projection astrale”. Cela m’interpelle toujours et j’essaie de comprendre comment cela fonctionne. Ceci dit, cela ne dure jamais plus de quelques minutes.

Terre : Jardines-tu ? Quelle est ta technique ?

Pas du tout ! N’ayant pas de jardin à proprement parler (c’est un jardin partagé entre locataire), je n’en ai pas l’occasion.
Puis… je ne suis franchement pas douée avec les plantes à mon plus grand désespoir. Mais j’aimerais apprendre !

Lune : La lune joue-t-elle un rôle dans ton parcours spirituel ?  

Très clairement, oui. J’en ai d’ailleurs déjà parlé dans des articles précédent, allez y jeter un oeil (ou les deux !)

Argent : T’es-tu dévouée à un ou plusieurs dieux, ou travailles-tu avec eux ?

Pourquoi se dévouer à un Dieu quand on peut honorer plusieurs ? Non, ce n’est pas mon genre.
Lorsque je suis arrivée sur la blogosphère païenne, je voyais pas mal de personnes parler de “Déesse patronne, dieu patron”. Au début, l’idée m’a plus. Je me disais “Woah.. le lien qu’ils doivent avoir”. Puis finalement en y réfléchissant, je me suis rendue compte que j’étais bien trop polythéiste. J’aimerai (oui, je suis encore timide sur le sujet) travailler avec différentes déités. Ceci dit, je suis attirée par le panthéon nordique et celtique, si vous me suivez depuis un moment vous devriez l’avoir compris.

Pourquoi suis-je timide sur le sujet ? Tout simplement parce que je ne sais pas comment m’y prendre. Hormis la déesse lunaire avec qui j’ai un lien presque “maternelle” (non, elle elle ne voit sûrement pas ça comme ça. C’est dans le sens que je la sens proche, protectrice…), je ne sais pas comment m’y prendre avec les autres.
Par exemple Odin ou Freyja, je ne sais pas par où commencer… pourtant, j’ai bien envie de travailler avec eux, voir ce qu’ils peuvent m’enseigner etc. Mais j’ai peur de ne pas comprendre les signes, comprendre leurs messages…
Encore une fois, je veux trop bien faire et je m’y perds.

Brouillard : Travailles-tu avec les esprits ? Dans quelle capacité ?

Ce n’est que très récemment que j’ai commencé avec la Oui-ja. Je ne pourrais donc pas en dire davantage car trop récent…

Lumière : Quelles sont tes pratiques spirituelles favorites ?

La sorcellerie, apprendre les propriétés des plantes, des pierres. Découvrir les mythologies, les légendes. La divination bien sûr ! Tout finalement.

Feu : Quel est ton outil spirituel préféré ?

Mes tarots puisque c’est avec eux que j’ai un lien fort. Je n’ai pas encore d’athamé, de chaudron ou de baguette (hooonte à moi) mais ça viendra avec le temps.

J’attends de ressentir LE truc qui me dira, c’est celui-là. Prends-le !

Orage : Qu’aimes-tu le moins à propos de ton chemin spirituel ?

Mon manque de confiance en moi, mais ça c’est valable pour toute ma vie, peu importe le domaine. C’est un défaut sur lequel je dois travailler et ce n’est pas évident. Mais on y croit et on y arrivera !

Mithril : Es-tu un lanceur de sort ?

Oui, j’adore ça ! Manque d’énergie, c’est très restreint ces temps.

Églantier : À quoi ressemble ton corps astral ?

Aucune idée, j’aimerais bien le savoir !

Rose : Où veux-tu que te conduise ton cheminement spirituel ?

Là où je serai bien et moi-même, peu importe les sentiers empruntés.
Comme dit plus haut, je veux continuer d’apprendre encore et encore. Découvrir des tas de choses passionnantes !

Eau : Comment quelqu’un pourrait débuter le même cheminement spirituel que le tien ?

Sans originalité et pour reprendre Lyra “En étant moi ?”.

C’est très compliqué comme question et contre productive je trouve. Chacun est comme il est… et comme je le disais plus haut, ça ne sert à rien de vouloir ressembler à quelqu’un. Arrêtons de nous comparer, cela ne mène à rien. J’en fais moi-même l’expérience.

Charbon ardent : Aimes-tu ritualiser ?

Je ne suis pas du genre à réciter 49 pages de rituel. Mais plutôt par des petites choses simples, au quotidien. Je vois la lune, je lui dis quelques mots. Je vois un bout de nature sans trace de béton ou de bitumes, je la remercie pour ce qu’elle fait.

Je trace des sigils sur des post-it au travail pour m’aider à affronter la journée. Bref vous avez compris l’idée…

Tambour : Quel rôle joue la musique dans ton chemin spirituel ?

Je ne suis pas musicienne. En revanche la musique fait partie de ma vie au quotidien. Pas une journée ne passe sans que j’en écoute au moins une fois.
Pour méditer, j’aime mettre des écouteurs sur mes oreilles afin de me couper du monde. La musique a le don de me transporter, de me faire voyager. J’y suis particulièrement sensible.

Suivant la célébration, je peux écouter des morceaux qui m’amèneront dans l’ambiance que je veux. Suivant les musiques, j’ai l’impression de revivre des vies antérieures, comme des souvenirs.

Galaxie : Qu’adores-tu à propos de ton chemin spirituel ?

Ce que j’ai découvert à mon sujet, les progrès que j’ai fait. C’est un peu comme si je faisais connaissance avec moi-même, que je prenais le temps de découvrir qui je suis bien que ça fasse plus de 20 ans que je suis dans ce corps.
C’est très enrichissant.

Vent : Quelle est ton énergie favorite pour travailler ?

C’est compliqué comme question… je ne saurais pas y répondre très franchement.

Pluie : Quel rôle joue la nature dans ton chemin spirituel ?

Allez, on se colle deux étiquettes histoire de répondre mais je suis de manière générale “païenne” et “sorcière”. Par définition, la nature n’a pas de rôle mais est le chemin spirituel vers lequel je me tourne.
C’est elle qui fait ce que je suis aujourd’hui. Le “progrès” fait qu’à l’heure actuelle, nous ne sommes plus ou moins connectés à elle. La société ne prends plus le temps. Le pire ennemi de l’homme est le temps d’ailleurs… toujours à compter les minutes, se câler vis-à-vis de l’heure qui tourne. Je rêve d’un monde où tout ceci n’existe plus. Nous vivons au rythme de la nature, à notre rythme et en harmonie avec elle.

Très utopique…

Nuage : Quel est ton plus grand rêve pour ton chemin spirituel ?

Que quoi qu’il arrive, je me sentes bien dans mes baskettes, que j’assume pleinement qui je suis et ce que je suis sans me poser de questions.

Tempête : As-tu déjà été dans un combat/dispute spirituel ?

Non pas que je sache et tant mieux ! Je n’ai pas besoin ni envie de vivre ce genre de chose. Y a bien trop à faire que de perdre du temps avec ça.


Et voici s’achève cette série de questions/réponses.

J’espère que vous avez eu autant de plaisir à lire que moi d’y répondre. C’était une jolie introspection en ce début d’année ! Puis ça me permet de voir mon évolution également, ce qui est important je trouve.

 

Portez-vous bien, à très vite !

About

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *