Un esprit sain dans un corps sain

Le dernier article date déjà d’un mois… ça passe beaucoup trop vite.

Dans quelques jours nous célébrerons Mabon et pour la première fois, je me sens triste. Triste car je sais que cette année, je ne saurai fêter ce sabbat comme je le souhaiterais car mon esprit et mon corps ne sont pas tout à fait au rendez-vous.

La semaine dernière j’ai dû, pour la deuxième fois de ma vie, faire une prise de sang. Je sais que pour beaucoup, cela n’est pas grand chose. Pour certain, malheureusement, il s’agit presque d’une routine… pour moi, c’est marquant car je sais que cela signifie que « quelque chose cloche ». J’aurai les résultats qu’en début de semaine prochaine et je pense qu’il n’y aura rien de grave.

Ceci dit, pour que « j’en arrive là », c’est que mon corps me lance des signaux d’alarme. Je suis la première à dire à quelqu’un : « Fait attention ! Ton esprit essaie de te faire comprendre quelque chose d’important et vu que tu n’arrives pas à y prêter attention, c’est ton corps qui s’y met. ».
Et pourtant, je n’ai pas vu que c’était exactement ce qui était en train de se passer avec moi…

Cela fait une quinzaine de jours que j’ai un bruit en continu dans l’oreille gauche, h24 et 7 jours sur 7. Le pire est le soir, lorsqu’il n’y a pas un bruit et que j’essaie de dormir. Forcément, je me focalise là-dessus et j’en deviens chèvre.
Ensuite, les maux de tête se sont mis à se multiplier jusqu’à passer à des migraines toujours plus violentes, quasiment tous les jours. Je rentrais du travail après 40 minutes de trajet en pleurant tellement que ma tête me faisait mal.

Autant vous dire que toutes activités liées à la médiumnité, la sorcellerie ou la méditation est complètement laissées de côté depuis tout ce temps. C’est frustrant mais étant donné que je ne peux me concentrer plus d’une heure sans être ensuite exténuée, avachie dans notre canapé telle une pauvre fille au bout de sa vie, l’énergie me manquant, j’ai arrêté d’essayer.

Puis on m’a mis un repos forcé de 6 jours en tout (week-end compris) et depuis, sans plus de médicaments, ma tête va mieux. Le bruit est toujours là mais au moins, la migraine a passé ou presque.

Prend soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester

Que dois-je tirer comme conclusion ? Est-ce que c’était une fatigue cumulée ? Est-ce que mon corps s’est comme « arrêté » pour me dire stop ? Peut-être… certainement…
Je verrai par la suite comme je vais reprendre le travail et le cours de ma vie. J’ai peur de ne pas savoir m’écouter et de tirer sur la corde une fois encore. Je sais que ce sabbat prochain ne sera pas fêter en grande pompe, mais au moins cela me rappelle que je dois m’écouter avant tout.

Je suis navrée si les nouvelles ont été pauvres, j’espère qu’après avoir eu les résultats et reprit ma « routine », tout rentrera dans l’ordre.

À très vite

About

You may also like

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *