« Les Runes » de Julie Conton

Depuis le début de l’année, le Futhark est revenu en force dans ma vie et à Yule 2017, le Barbu m’a offert le livre que je m’apprête à vous présenter. C’est désormais un de mes « must-have » qui ne quitte jamais ma table de chevet ou presque… Il s’agit du livre « Les Runes – Ecriture sacrée en Terre du Milieu ». 


Titre : Les Runes – Ecriture sacrée en Terre du Milieu
Auteure : Julie Conton
Édition : Mémoires du Monde
Prix : 24,90€
ISBN : 978-2-9532372-5-2

Durant ma jeune vie de sorcière, j’ai feuilletée quelques livres traitant du Futhark sans jamais trouver mon bonheur. Il manquait toujours quelques choses, la manière d’aborder le sujet ne me plaisait pas… bref c’était le néant. Et là, j’ai enfin trouvé un livre très complet. 

À savoir cependant que le livre traite surtout de l’utilisation des Runes en divination. Mais (mais !) une fois que vous aurez compris le sens même de chaque rune, vous saurez les utiliser en magie par exemple. 

La première partie de cet ouvrage est une belle introduction aux runes. Julie Conton définie le mot « Rune » en le traduisant dans différentes langues (vieil-irlndais, vieil-anglais, vieux-nordique, vieil-allemand etc) et il prend tout son sens. On se rend très vite compte qu’il y a une racine commune.

Ensuite, elle aborde les origines de ces dernières et l’utilisation qu’on a pu en faire dans des civilisations lointaines. Elle fait également mention du vieux Futhark et du Futhark anglo-saxon en notant les différences ainsi que les différentes dates qui peuvent être liées à l’anglo-saxon.

Julie Conton ne manquera pas d’aborder une partie de notre histoire Européenne en mentionnant l’utilisation de certaines runes dans le Nazisme. C’est succinct mais cela permet de remettre les choses à leur place et de « dé-diaboliser » ces dernières (non non, nous ne sommes pas nazis parce qu’on s’intéresse aux runes et qu’on les utilise !).

Le cœur du livre, les Runes

Nous arrivons au cœur de cet ouvrage, les chapitres sur les 24 runes car oui, elle ne détaillera « que » le vieux Futhark. Et cela dit, c’est ce que je préfère. 

Chaque Rune est abordée de la même manière avec un petit paragraphe d’introduction comprenant :

  • La graphie de cette dernière 
  • Son nom dans différentes langues (germanique, anglo-saxon, vieil-anglais, gothique et vieux-norrois)
  • Sa prononciation
  • Sa signification très (très) résumée
  • Ses variantes graphiques
  • Ses correspondances astrologiques

Et à partir de là, le travail incroyable de Julie Conton commence. Elle nous détaillera les runes avec leurs poèmes runiques tant anglo-saxon qu’en vieux norrois, tout en nous expliquant le lien entre la rune et ses poèmes. 

Elle fera également des liens avec la mythologie nordique qui est, forcément, directement liée aux runes puisque c’est Odin lui-même qui a percé le secret des runes en étant pendu à l’Arbre-Monde Yggdrasil durant neuf jours et neufs nuits. 

Julie Conton établiera un lien également astrologique en fonction des signes et saura même nous montrer les correspondances entre les runes et les oghams ou le tarot. Oui oui, autant vous dire qu’elle a fait un travail monstrueux ! 

Après nous avoir décortiqué tout cela, chaque fin de chapitre de la rune contient un « résumé » avec les mots clés « positifs » (même si c’est bien plus compliqué que cela, évidemment !) puis pour leurs côtés « problématiques » lors d’un tirage. 

Tout au long des chapitres, vous trouverez quelques illustrations en noir et blanc mais qui sont un bel appui notamment lorsqu’elle parle des correspondances avec le tarot et que la carte est illustrée directement. 

Différentes correspondances et tirages

Dans les derniers chapitres du livre, Julie Conton établie un certain nombre de correspondance (oui oui, encore !) de manière plus résumée mais tout aussi utile. 
Par exemple, quelle rune correspond à chacun des sabbats et pourquoi. 

Elle explique également comment fabriquer ses propres runes, comment effectuer un tirage en donnant quelques exemples mais il est évidemment, je dirai même recommandé (!!) de créer votre propre tirage par la suite. C’est tellement plus parlant. 

En conclusion, c’est un ouvrage très (très) complet ! Si vous vous intéresser aux runes, si vous désirez compléter vos acquis ou par simple curiosité, c’est le livre qu’il vous faut. Il est bien écrit, on comprends tout de suite là où elle veut nous emmener. 

Il est important de le lire une fois dans l’ordre pour comprendre la totalité de ce qui est nous est expliqué car elle fait souvent références à des éléments expliqués dans des chapitres précédents. 

C’est un coup de cœur, sans aucun doute ! L’avez-vous lu ? Le connaissez-vous ?

PS : Et si vous désirez écrire en rune, je vous conseille vivement la vidéo de Lyra Ceoltoir à ce sujet qui est très bien faite ! 

About

You may also like

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *