« Lumina Tarot » par Inner Hue (Lauren Aletta)

Une review, ça faisait longtemps ! Ce soir, je vous présente un tarot qui est cher à mon coeur, il s’agit du Lumina Tarot créé par Lauren Aletta alias Inner Hue.


Titre : Lumina Tarot (2ème édition)
Auteure : Lauren Aletta alias Inner Hue
Illustration : Tegan Swyny
Prix : 70$
Langue : anglais
Auto-édité

Je suis tombée sur ce tarot complètement par hasard et suite à une suggestion Facebook (comme quoi, parfois son algorithme à du bon !).

La première fois que j’ai vu ses illustrations, j’ai cru à un petit frère du très célèbre The Wild Unknown Tarot de Kim Krans. Il lui ressemble par son traitement graphique, je m’explique; il est en noir et blanc avec des touches de couleurs vives. Contrairement à la création de Kim Krans, il n’est pas uniquement illustré d’animaux et végétaux mais possède également des figures humanoïdes.

Parlons des illustrations justement, elles sont absolument superbes ! Mi-photographie, mi-peinture de type aquarelle et mi-graphisme via ordinateur, elles dégagent des énergies époustouflantes. L’esthétique me fait un peu penser à un tarot « chamanique », notamment avec ses figures mystiques et géométriques. Je trouve qu’il allie parfaitement le côté « moderne » d’un tarot avec des symboles plus naturels tels que des plantes, pierres, animaux et signes astrologiques.

Je vous mets quelques images du site officiel :

Parlons de la boîte, le tarot est fournie dans une boxe en carton mi-souple/mi dur, avec un livret de 187 pages décrivant chaque lame et donnant des idées de tirage.
J’aurais souhaité une boîte plus solide car je pense qu’elle s’abîmera relativement vite. C’est pour cette raison qu’elle reste sur une étagère sans que je la déplace trop.

La qualité des cartes est au niveau du tarot de Kim Krans pour ceux et celles qui connaissent. Le carton est relativement dur et épais (au passage pour les éditeurs de tarot/oracle, si vous pouviez en prendre de la graine à ce sujet, ne vous gênez pas !). Cela fait d’ailleurs un deck épais mais qui durera dans le temps sans problème ! Le dos des lames est complètement noir avec trois symboles représentant le logo d’Inner Hue. De cette façon, vous pouvez tirer les cartes dans le sens que vous désirez.

En conclusion, je le trouve très agréable au niveau prise en main, les cartes sont d’une excellente qualité tant par leurs matières que par leurs illustrations. Il est vrai que c’est un prix, mais je ne regrette en aucun cas mon achat. Le seul petit bémol à mon sens est la qualité de la boîte mais c’est pour chipoter, j’avoue !
Dans les tirages, c’est un tarot que je trouve doux mais juste et il a toujours su me guider jusqu’à présent. Il est idéal pour de l’introspection et fait appel à votre intuition car Lauren Aletta a complètement retravaillé les « codes » traditionnels du tarot de type Raider Waite.

Qu’en pensez-vous ? Le connaissez-vous ?

Site officiel : http://innerhue.bigcartel.com/product/lumina-tarot

Bilan de Samhain 2017 – Mort & résurrection

(Grosse parenthèse avant d’entamer mon bilan de Samhain, aux personnes qui m’ont écrit pour une guidance, je ne vous oublie pas. J’ai eu des soucis personnels qui m’ont vidé énergétiquement sans parler du job. Et vu que je veux faire ça bien, j’ai préféré attendre. J’essaie de faire ça le plus vite, excusez-moi !)

En ce jour de nouvelle lune, je commence à dresser le bilan de Samhain. Cette année, rien ne s’est passé comme j’avais prévu et tout a été très… compliqué et fort. « Mort et résurrection » sont les maîtres mots sans aucun doute.

Dans mon idéal de sorcière, j’avais prévu de creuser des citrouilles, faire un gâteau à la citrouille, faire de la divination notamment avec mon nouveau tarot dont je vous parlerai plus en détail après et donc faire un tirage sur l’année à venir, une sorte d’introspection en soit.  J’avais également prévu d’honorer la Déesse sombre, de purifier et consacrer mon Livre des Ombres.

Je n’ai pas fait la moitié de ces choses… j’ai pu honorer la Déesse mais pas autant que je le souhaitais et j’ai pu purifier et consacrer mon livre, heureusement là comme je l’avais prévu et j’en suis contente.

Il y a quatre ans, j’ai flashé littéralement sur un tarot. Lyra en a fait une review sur sa chaîne et ça a été une sorte de déclic. Il s’agit du Deck of The Bastard (J’ai prévu de vous en faire une review). Il a un côté sombre avec son dos constitué d’une araignée et de serpent avec un côté vieillit. On dirait un tarot qui a traversé des générations… j’adore !
Je ne l’ai jamais acheté car je me disais que ce n’était pas le moment puis il faut avouer que c’est un vrai budget. Puis cette personne qui était si chère à mon cœur me l’a offert quelques jours avant Samhain. Absolument aux anges, la vibration qu’il dégage m’en donne des frissons… bref, la joie totale.
Aujourd’hui quand je le regarde, je ne peux m’empêcher de penser qu’Elle me la offert et je regrette de ne pas me l’avoir acheté moi-même. Parce qu’au moment où j’écris ces quelques lignes, notre relation n’est plus du tout la même. On est passé d’un amour fraternel à… plus rien, le néant. Du coup, quand je le vois j’ai l’impression de garder avec Elle et je ne veux pas, jamais. Je ne sais pas comment je vais faire (si vous avez des idées, je suis preneuse) mais je souhaite travailler avec ce dernier. Je l’ai tellement désiré… il me fait vibrer…

Je suis morte, petit à petit… allant de déception en déception car j’y mettais trop d’espoir. J’ai mis mon énergie pour qu’elle s’en sorte mais elle a pris des décisions que je ne comprendrai jamais et dont je subis aujourd’hui les conséquences. Des promesses jamais tenues, tes paroles qui n’étaient que du vent… Je suis tombée si bas. C’est tellement douloureux.

Une rupture est comme un miroir brisé. Il vaut mieux le laisser brisé que de se blesser en tentant de le réparer

J’en suis arrivée à un point où lorsque j’écris ce bilan, je bois un Red Bull en mangeant des biscuits au chocolat devant une comédie romantique gnian gnian alors que lundi, après un rendez-vous médical, il a clairement été dit et décidé que je devais reprendre mon hygiène alimentaire en main car si je continue ainsi, je vais avoir des conséquences dramatiques. F#ck.
Pour ce dernier point, comment je vais faire ? Je n’en ai aucune idée. Je sais parfaitement que je dois faire attention. 24 années de bordel alimentaire, il y arrive un moment où ça ne peut plus continuer mais parfois, les vieilles habitudes me mènent la vie dure.

Si je vais tirer un bilan honnête, je dirai que j’en ai chié. J’ai souffert. J’ai vécu une mort spirituelle tellement la douleur a été violente. Mais au moins, j’ai compris que je ne pouvais pas sauver le monde qui m’entoure et qu’en aucun cas, je ne peux sauver quelqu’un qui n’en a pas fait le choix. Je peux tendre la main mais ne jamais forcer à la prendre.

Les lignes suivantes vont être écrites sous le coup de l’émotion mais j’ai également appris à ne plus donner ma confiance à n’importe qui. L’être humain est un profiteur et un manipulateur né, à part – heureusement – des exceptions. Il faudra me protéger à l’avenir.
Hormis le Barbu évidemment, je me retrouve seule. Je l’ai toujours été finalement. Les amitiés que j’ai pu avoir se sont toujours soldées par des déceptions plus grandes que moi.  Aujourd’hui encore, je m’en prends pleins la tronche. J’avance seule, pour moi seule sans compter sur personne.

Je souhaite que cette nouvelle lune marque le début de ma résurrection. Jusqu’à Yule, je veux mettre en place des bases pour ce nouveau départ, cette résurrection.

Et vous, votre Samhain ? Plus calme que moi j’espère ?

À bientôt,
Evá

« Plantes & encens de purification » par Arnaud Thuly

Décidément, les éditions Alliance Magique regorge de pépites et aujourd’hui, je vous parle de l’une d’elles.


Titre : Plantes & encens de purification
Édition : Alliance Magique
Prix : 14,95€
ISBN : 978-2-36736-023-2

La purification est un domaine bien souvent laissé de côté. On en fait rarement trop et bien souvent pas assez… moi la première.
Dans cet ouvrage, Arnaud Thuly reprend les bases de cette pratique. Qu’est-ce que la purification ? Comment fonctionne-t-elle ? À quelle fréquence la faire ? Avec quels outils purifier et comment en fonction de l’objet, une pièce, quelqu’un etc. ? Tant de questions auxquelles l’auteur réponds tout au long des pages.

L’ouvrage

Le livre est découpé en trois grandes sections, la première est de la théorie pure, la deuxième est une sorte d’herbier qui regroupe plantes et encens connus pour être purifiants et Arnaud Thuly nous démontre ce qui est vrai ou non.

Tout comme le livre « La Médiumnité » par Hagel, Arnaud Thuly aborde son sujet de manière très scientifique. En premier lieu, j’ai été surprise car je n’ai pas cette approche et j’avais souci que cela soit bien trop compliqué pour moi mais finalement, il amène ses expériences de manière très abordable. Ainsi, une débutante comme moi a pu comprendre parfaitement où il venait en venir.
Maintenant, je ne vous cache pas que je ne pourrais pas vous expliquer là directement de quoi il en retourne sans plonger mon nez à nouveau dans son bouquin. Mais le principal étant de comprendre…

L’herbier a été un véritable coup de cœur !

L’herbier a été pour moi la partie la plus aboutie et la plus intéressante. J’ai découvert au combien il y avait un bon nombre de plantes, d’encens que l’on entendaient comme « purifiant » alors qu’en fait… pas du tout !
De plus, il est très complet en utilisant des icônes très facile à repérer en un coup d’œil pour savoir si telle plante ou tel encens convient aux objets, aux lieux, aux personnes…
Il y a également un diagramme permettant de savoir si la purification sera efficace sur une longue durée, combien de charges énergétique va-t-elle purifier. Autant dire que c’est très pratique et facile à comprendre.

Quant à la dernière partie, Arnaud Thuly nous donne quelques recettes pour créer des onguents, réaliser des bains ou des mélanges pour des purifications précises. C’est une excellente base !
En plus, moi qui cherchait comme réaliser des onguents… j’ai enfin une idée ! Je suis joie !

En conclusion…

… j’ai envie de dire qu’il vous le faut ! En plus, un dernier avantage, cette pépite ne coûte que 15€ ! 15€ ! J’en étais sur les fesses quand j’ai remarqué ce détail mais non des moindres.

Quand on travaille avec les énergies, que ça soit en Reiki, en magie, etc. et même sans tout cela, on se rend compte ô combien la purification est importante (oui, je me répète !) et grâce à ce livre, j’ai compris mes erreurs, ce que je pouvais améliorer.

Alors, convaincus ?

Je remercie les éditions Alliance Magique et tout particulièrement Isabelle pour cet envoi. Vous faites un travail merveilleux et quelle joie d’avoir une édition comme la vôtre pour publier d’aussi bons ouvrages dans le domaine ésotérique/spirituel !
Merci merci !

« La Médiumnité » par Hagel

Suite à l’expérience du 1er juillet dernier dont je vous parlais dans le précédent article, j’ai profité d’une insomnie pour avaler d’une traite le merveilleux livre d’Hagel « La Médiumnité ». C’est un must-have, parlons-en !


Titre : La Médiumnité
Éditions : Alliance Magique
Prix : 19€
ISBN : 978-2-36736-014-0

Je pense aborder directement le seul point négatif à mes yeux qui finalement, n’est de loin pas dramatique, la couverture.
Le sujet de la médiumnité est souvent illustré de manière glauque, pour rendre le sujet presque oppressant rien qu’en regardant le bouquin. Ici, les couleurs pastelles cassent ce code et on se retrouve avec un livre qui respire la zenitude. Alors sur le fond, je comprends parfaitement ce choix. Comme dit, ça dédramatise la chose et rend accessible à un public beaucoup plus large. Je n’adhère pas à l’illustration que je trouve trop enfantine, mais c’est parce que j’ai des goûts « So daaaark » (Si vous me mettez des licornes gothiques partout, je suis joie).

L’ouvrage est composé de trois grandes sections : une partie théorique, la cartographie de la médiumnité et pour finir, une partie pratique.

Lorsque j’ai abordé le livre avec sa partie théorique, je me suis dit que je n’allais rien y comprendre. Hagel utilise avec aisance les termes scientifiques mais arrive nous remettre dans un contexte plus simple à appréhender et pour finir, on comprends parfaitement de quoi elle parle.

La démarche scientifique est une des forces de cet ouvrage qui désigne au combien le sujet est réel

Cette approche scientifique est, à mon sens, un des atouts majeurs. Cela montre au combien ce sujet est sérieux et ne doit pas être pris à la légère comme un « délire de certaines personnes ». Et j’imagine parfaitement transmettre ce livre à un proche qui ne comprendrait pas mes démarches de recherches, d’informations sur ce sujet et ça c’est principalement grâce à l’approche si sérieuse qu’à Hagel.

Grâce à ce livre, je me suis rendue compte au combien la médiumnité est partout, dans notre quotidien a presque chaque instant. Elle est accessible à n’importe qui, tout en travaillant. Bien entendu, certains ont des prédispositions avec des sensibilités plus ou moins importantes mais tout le monde est médium. C’est pour moi une véritable prise de conscience. Cependant, cela m’apporte plus de questions que de réponses car je suis une curieuse insaisissable mais il est une référence désormais dans ma bibliothèque.

La cartographie du médium regroupe toutes les capacités qui peuvent être considérées comme médiumnique. Hagel nous décrit chacun d’elles de manière assez précise. J’ai appris beaucoup de choses, beaucoup de choses m’ont d’ailleurs parlé.
C’est à ce moment qu’on se rend compte au combien tout le monde est concerné par la médiumnité.

La dernière partie du livre donne un certain nombre de rituels, des pierres y sont listées pour la mise en pratique de tout ce qui a été abordé précédemment dans l’ouvrage.

Si vous recherchez des informations sur les différentes facettes de la médiumnité, foncez ! En plus au vu du prix, c’est une véritable mine d’or.

L’avez-vous lu ?